Avant de filer pour la partie occidentale des fjords de l’ouest re contextualisons : ici je reprends le fil de l’article du dimanche 25 août “Avant les fjords de l’Ouest, Snæfellsnes (Part. 1/3)”. Le mercredi 4 juillet nous mettions donc le cap pour les fjords de l’ouest #enfin 🤗 !

Très tôt le matin, nous avons levé le camp direction le port de Stykkishólmur & le terminal de la compagnie de ferry Seatours pour une traversée à bord du Baldur. Il faut compter 2h30 de traversée avec un stop sur l’île de Flatey.

Nb : il y est possible d’y faire escale pour la journée mais si et seulement si vous êtes piéton. Aucun véhicule n’y sera descendu + attention il y a peu de bateaux à la journée.

Arrivée au port & attente pour entrer dans le ferry

Avec un peu d’avance, faite un tour sur la petite île de Súgandisey, le chemin se trouve juste à côté de la rampe d’accès du ferry.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En voiture Simone !

Dès notre arrivée changement d’ambiance ! On quitte le port d’une grande ville pour un ponton + quelques rares installations autour & un petit café-restaurant en bordure de route un peu rustique : on se sent bien seul, le cadre est posé 🖼️ !

D’ailleurs comme on été bien occupé suite à notre léger accrochage avec “John l’américain” (je vous renvoie à mon article de briefing) on a même pas vu le bateau & le lieu se vider. Ce qui a renforcé d’autant plus ce sentiment d’isolement. Bref ! On mange & à nous les fjords, wouhou 🤩 !!!

Une deuxième partie de journée riche en émotion pour nous 3 : après quelques minutes de voitures on commence à prendre la mesure de ce brutal changement de décor & le potentiel de ce lieu.

Vous avez dit seul ? 🙂

On arrive alors sur un spot que j’avais repéré sur Instagram (merci @Visitwestfjords) & une surprise que j’avais réservée à mes 2 compagnons de voyage, l’épave du B64 🚢 !

Regardez de plus près 😉 !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite on a mit le cap vers Látrabjarg le spot le plus occidental de l’Europe, jugez par vous même 😅 :

Le spot de la mignonitude AB-SO-LUE, puisqu’on peut aussi l’appeler les falaises à Puffins (ou Macareux Moines) & là c’est carrément le #BONHEUR ❤️!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Par contre ces falaises se méritent et autant être clair, comptez des km de piste pas forcément tout le temps en très bon état & pouvant devenir vraiment fatigante en fonction du temps, pour arriver dans un spot hyper mega supra venteux, où s’approcher du bord de la falaise pas protégée peut s’apparenter à du suicide… Le mieux alors pour stalker nos oiseaux préfères, c’est de s’allonger à terre & ramper jusqu’au bord de la falaise.

Au retour on vous conseille de passer par Rauðisandur Beach & ses plages de sables roses. Un spot que l’on a pas pu faire, mais qui à priori ça vaut le détour… #regret 😭 !

Pour terminer la journée en beauté nous sommes partis en direction du camping de Talknafjordur sur les conseils de notre pote Lonely Planet & nous nous sommes arrêtés 1 ou 2 km juste après notre lieu de repos pour la nuit, pour profiter de notre tout premier hot pot du séjour (Pollurinn Hot Pool) : gros gros kiff 👍 !!!

Le 5 juillet, après une nuit reposante, un matin au calme où nous avons pu prendre le petit déj’ dehors au soleil dans un spot agréable, la journée s’annonçait au top !

Nous avons repris la route pour la plus grosse étape du séjour, pas mal de km & une partie sur piste & en montage. Dominique Chapatte n’a qu’à bien se tenir ☺️ !

Une chouette rencontre 🐧 !

Il y a des images qui ne vous laissent pas indifférente : tu m’en diras tant 💕 !

Admirer les paysages au fil des kilomètres, une activité à plein temps 👀!

Signalétique photogénique 🚧 

Dyjandi la plus belle et la plus grande cascade du coin, the perfect lunch spot 👌!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fin de journée, après tous ces kilomètres parcourus nous arrivons dans LA grande ville des fjords de l’OuestÍsafjörður. Il est temps pour nous de se ravitailler dans notre enseigne préférée 🐷 avant d’aller se poser dans une chouette adresse du centre ville pour boire une bière 🍻 & se restaurer 🍽️.

Niveau nutrition on est au poil… 🤣 !

“Aaaaaaaa table 😁” Húsið, Ísafjörður 

La nuit se fera au camping de Tungudalur aux abords de la ville. Un gros camping plus cher avec des prestations plus conforts que les précédents lieux (1 800 ISK/pers. Soit 15€). Pour autant on ne se sent pas vraiment à l’aise, un peu too much ! A ce moment du séjour nous étions censés nous poser une journée de plus dans la ville pour explorer les environs, mais le doute sur cette feuille de route a commencé à nous titiller…

Comme nous à ce moment du voyage, j’espère que vous avez hâte de connaître la suite. Je vous dis à très bientôt pour la dernière partie de ce récit de voyage & d’ici là, bon vent 🎈!